Les stages

En plus de la formation biblique et théologique dispensée, l’enseignement vise à développer les qualités spirituelles des étudiants et à leur donner une formation pratique. 

L’expérience est indispensable à la pratique efficace de tout ministère : chaque étudiant est ainsi invité à acquérir, pendant son temps d’études, les outils qui le rendront apte à la prise de responsabilités « sur le terrain ». Les cours de théologie pratique, la vie communautaire, les stages en Église ou dans une œuvre évangélique, le stage chorale et le stage d’évangélisation visent cet objectif.

L’apprentissage du ministère doit commencer par une initiation pratique qui soit à la fois découverte de la diversité de l’Église et prise de conscience par l’étudiant de ses propres aptitudes.

Formation intellectuelle…Développement spirituel et apprentissage pratique

Au-delà de la formation intellectuelle, le cursus de l’Institut vise le développement spirituel et l’apprentissage pratique. Ainsi, ce que l’étudiant reçoit en salle de classe éclaire son expérience et sa pratique sur le terrain, et ce qu’il vit sur le terrain oriente, réciproquement, sa réflexion et ses recherches. Ce chapitre est destiné à aider l’étudiant à se fixer des objectifs personnels de formation pratique.

 

Pour obtenir le diplôme de l’Institut, l’étudiant, qu’il soit à plein temps ou à temps partiel, doit justifier d’une expérience professionnelle et valider 15 semaines de stages (trois années de service hebdomadaire équivalant à 6 semaines ; 3 semaines d’évangélisation et 6 semaines de stages intensifs). Le certificat d’une année d’études ne comporte qu’une année de service hebdomadaire et un stage d’évangélisation.

 

Les stages sont notés par le professeur responsable. Cette évaluation est une tâche délicate, car il ne peut pas juger directement lui-même de la qualité du service effectué. Pour cette raison, il s’appuie principalement sur la qualité de la réflexion de l’étudiant et sa capacité à tirer des enseignements de son expérience, telles qu’elles se manifestent dans ses bilans personnels de stage et dans les rencontres avec son superviseur, et dans une moindre mesure sur l’évaluation du maître de stage.

L’engagement dans l’Église locale 

L’étudiant est appelé à s’engager, tant qu’il étudie à l’Institut, dans une Église locale de son choix en région parisienne. Chacun fera donc une priorité absolue de la relation avec Dieu et du culte dominical, qui ont plus d’importance même que les examens. L’Institut existe pour la gloire de Dieu et se veut au service des Églises. Il ne veut pas prendre leur place.

Un étudiant qui s’engage dans la vie d’une Église sera fidèle dans son engagement. Même s’il lui est difficile de participer aux réunions de semaine, l’étudiant est encouragé à s’intéresser activement à la vie de l’Église et à chercher à en connaître les membres. Il est souhaitable, par exemple, qu’il prenne part aux repas d’Église et aux activités programmées le dimanche.

Le stage hebdomadaire

Les exigences académiques

D’octobre à juin, l’étudiant accomplit un minimum de vingt demi-journées de service de quatre à cinq heures en moyenne (quinze demi-journées pour les étudiants de 3e année) dans une Église ou une œuvre chrétienne de son choix, et dans un des domaines suivants : enfance, jeunesse, vie d’Église, diaconie, aumônerie, évangélisation. Le temps de service comprend principalement : la préparation spirituelle et matérielle, le travail et la rédaction du journal de stage.

Le stage est accompli dans le cadre d’une convention de stage, que l’étudiant établit avec son maître de stage, et qu’il remet, signée, au professeur responsable des stages.

Les enjeux et la progression

Les stages jouent un rôle clé dans la formation. Il convient de bien réfléchir à son engagement et d’y investir le temps nécessaire pour qu’ils soient fructueux. Le professeur responsable est là pour conseiller l’étudiant et l’aider à en retirer un maximum de bénéfices.

Au fil des trois années d’études, l’étudiant est appelé à évoluer dans ce service, qui dans un premier temps, comprendra une part d’observation et d’initiation. En troisième année, l’étudiant visera l’approfondissement de sa formation, en vue de son entrée dans un ministère.

 

L’étudiant peut changer de lieu de service au cours de ses trois années d’études. Toutefois il est préférable, si possible, qu’il accomplisse ses trois années de service dans la même Église ou association avec un programme évolutif.

Le stage d’évangélisation

Le stage d’évangélisation, organisé chaque année, fait partie intégrante des études. Il est destiné à donner aux étudiants une expérience personnelle et pratique de l’évangélisation en équipe. Les équipes sont conduites par un étudiant et placées sous la responsabilité de l’Église qui les reçoit. Les frais de transport, de nourriture et d’hébergement sont pris en charges par l’Église.

Tous les étudiants, sauf ceux qui ont un programme très partiel, participent à la semaine d’évangélisation. Ils doivent être disponibles à plein temps pour la valider normalement, mais en y participant à temps partiel, ils ont aussi la possibilité de la valider à 50 %.

Un minimum d’une participation à temps plein (ou l’équivalent) est nécessaire pour obtenir le certificat de l’Institut, trois participations sont nécessaires pour obtenir le diplôme

Les stages intensifs

L’étudiant effectue six semaines de stages intensifs (à plein temps) entre la fin de la première année et le début de la dernière année des études. Normalement ces stages se déroulent en deux périodes dans deux domaines distincts (vie d’Église, animation d’enfants ou de jeunes, diaconie, évangélisation ou mission), une année de service hebdomadaire se situant impérativement dans un troisième domaine.

 

Le stage, s’il est de nature pastorale, s’effectue dans une Église autre que l’Église d’origine ou le lieu du service hebdomadaire de l’étudiant, avec un pasteur présent à plein temps pendant toute la durée du stage pour accompagner l’étudiant. Le stage ne se limite pas à la participation aux cultes et aux réunions de l’Église : il implique une « immersion » à plein temps dans la vie de l’Église et de la ville où elle se situe. Il donne à l’étudiant l’occasion de découvrir toutes les dimensions du ministère pastoral, ainsi que de la vie de l’Église et de ses membres.

 

Les stages intensifs sont validés au moyen de :

 

– un rapport de 2 pages, environ 800 mots, par semaine (il est vivement conseillé aux étudiants de tenir un journal de stage qui servira de base à ce rapport) présentant le travail effectué et l’enseignement tiré de l’expérience ;

– l’évaluation du maître de stage.

L’expérience professionnelle

Pour obtenir le Diplôme de l’Institut, l’étudiant doit justifier d’une expérience professionnelle « séculière » d’une durée minimale d’un mois à temps plein. Cette expérience peut avoir été obtenue avant les études à l’Institut.

L’Institut Biblique de Nogent est un établissement privé d’enseignement supérieur qui offre une formation biblique, pratique et communautaire en vue du ministère chrétien.

Institut Biblique de Nogent
39 Grande rue Charles de Gaulle
94130 Nogent-sur-Marne


01 45 14 23 70 – accueil@ibnogent.org

 

Horaires d'ouvertures
lun-jeu : 9h15-12h15/14h00-18h00
ven : 9h15-12h15/14h00-17h00